gr en pt fr
ExoWorlds SPies

Observer le transit d’une exoplanète

Si vous avez votre propre équipement et souhaitez observer le transit d’une exoplanète, lisez les étapes ci-dessous !

Si vous ne disposez pas de votre propre équipement et voulez vous entraîner à analyser une observation de transit, vous pouvez essayer d’analyser l’un des datasets aimablement mis à a disposition par l’un de nos observateurs partenaires :


Plan
Toute l’information nécessaire pour planifier vos observations peut être trouvée grâce à notre Planificateur de Transit.

SSi vous comptez contribuer au projet ExoClock, vous pouvez vous enregistrer sur le site, renseigner vos télescopes et obtenir votre planning personnalisé. C’est aussi simple que cela !

Configuration
  1. Vérifier votre "horloge" (par exemple time.is) pour vous assurer que l’heure sauvegardée dans vos fichiers est bien correcte.
  2. Utilisez un filtre PHOTOMÉTRIQUE ROUGE, de préférence.
  3. Réglez la température de votre appareil photo le plus bas possible (inférieure à -10º C, de préférence).
  4. Réglez votre binning (échantillonnage) à 1.
  5. Testez votre temps d’exposition. Veiller à ce que le comptage d’électrons (“counts”) reste en dessous du point où le comportement de l’appareil devient non linéaire.
  6. Effectuez une vérification pour au moins une étoile de comparaison dans le champ (de magnitude similaire à l’étoile-cible). S’il n’y a pas de telle étoile déplacez l’image de votre cible et essayer de trouver une bonne comparaison.
  7. Vous pouvez vous diminuer la taille de vos images mais prenez soin d’inclure au moins une étoile de comparaison satisfaisante (de magnitude similaire à la cible).

Poses de Réduction
  1. Utilisez les même température d’appareil, binning et cadrage que pour les poses scientifiques.
  2. Pour chaque transit (avant ou après) enregistrez :
    • 5 poses de biais (“bias frames” - temps d’exposition nul, avec un cache),
    • 5 poses d’obscurité (“dark frames”- même temps d’exposition que pour les poses scientifiques, avec un cache),
    • 5 poses de fond plat (“flat frames” - en pointant vers une surface illuminée uniformément, avec les comptes à ⅔ de la profondeur de champ .

Organisation de vos données
Il peut être pratique d'organiser vos données de manière à ce que vous puissiez y accéder facilement pendant l'analyse. L’organisation suivante n’est donnée que comme suggestion:
  1. Conservez toutes les poses scientifiques et de réduction dans un dossier sans sous-dossiers.
  2. Utilisez un identifiant spécifique pour les poses scientifiques, par exemple: "WASP-10b-001.fits", "WASP-10b-002.fits", "WASP-10b-003.fits", etc…
  3. Utilisez un identifiant spécifique pour les poses de biais (“bias frames”), ne contenant pas le même identifiant que les poses scientifiques, par exemple: "biais-001.fits", "biais-002.fits", "biais-003.fits", etc…
  4. Utilisez un identifiant spécifique pour les poses d’obscurité (“dark frames”), ne contenant pas le même identifiant que les poses scientifiques, par exemple: "dark-001.fits", "dark-002.fits", "dark-003.fits", etc…
  5. Utilisez un identifiant spécifique pour les poses de fond plat (“flat frames”), ne contenant pas le même identifiant que les poses scientifiques, par exemple: "flat-001.fits", "flat-002.fits", "flat-003.fits", etc…

Analyse d’une observation de transit
L'analyse d'une observation de transit comporte quatre étapes principales :
  • Réduction des images
  • Alignement des images
  • Photométrie
  • Modélisation des transits
Nous avons créé un logiciel de photométrie facile d’utilisation et en python - HOPS, the “HOlomond Photometric Software”- pour vous aider dans cette démarche. Vous pouvez trouver toute les informations pratiques dans le manuel d’utilisateur HOPS.

Pour réussir à exécuter correctement le logiciel, la configuration minimale suivante est requise :
  • l’un des principaux opérateurs système parmi : Windows, Mac OSX ou Linux,
  • un minimum de 4 GB de RAM,
  • un minimum de 4 GB d’espace disponible pour installer Python et HOPS.

Contribuez au projet ExoClock
Chaque observation compte ! Après avoir analysé vos données, vous pouvez uploader votre courbe de lumière vers la base de données d’ExoClock. Vous trouverez plus d’information sur sur le site www.exoclock.space.

Si vous utiliser HOPS, vous trouverez un fichier texte nommé “ExoClock_info.txt” dans les résultats de votre photométrie, contenant l’information sur ce qu’il faut transférer vers le site d’ExoClock.